Benjamin Paul ALLIGUIE – Emigration vers San Francisco

Départ de Flagnac

Le petit dernier de la fratrie joue un peu à cache-cache. Sur son acte de naissance, son père Adrien déclare qu’il se nomme Marie Gabriel. Pourtant, au recensement de 1891 à Flagnac (ferme de Bans), ce petit garçon de 5 ans porte le prénom usuel de Paul. Dans tous les documents administratifs aux USA, il se nomme Benjamin Adolphe Paul ou Benjamin Paul. Il faut jouer au chat et à la souris pour le suivre !

Paul, puisque c’est comme cela qu’il était appelé par sa famille proche, est né en 1886 à Flagnac. Il a cinq grands frères et une grande sœur. Ce sera le dernier enfant d’Adrien et Madeleine. On le retrouve avec sa famille aux recensement de 1891, 1896 et 1901.

Installation à San Francisco

En 1910, il habite à San Francisco sous le nom de Paul. C’est son frère ainé Léon et sa femme Octavie qui l’hébergent au début (Montgomery Avenue). Paul est employé dans l’hôtel de son frère. Il déclare alors qu’il est marié depuis le mois d’avril de cette même année avec Irene FABRE. Un des témoins au mariage est Alfred DELBEX, qui n’est autre que le beau-frère de son frère Firmin. Irène est une française de Decazeville qui est arrivée à Ellis Island en 1907 avec sa sœur Maria (qui épousera Baptiste FILHOL qui veuf, épousera une cousine germaine de Paul)  et 50 dollars en poche. Paul déclare qu’il est arrivé en Amérique en 1903. Il aurait donc quitté la France et sa famille à l’âge de 17 ans.

L’année de ses 20 ans, Paul vivait donc aux USA et ne s’est pas présenté pour son service militaire. Il est déclaré « absent » par l’administration militaire mais il rentre en 1913, ce qui lui permet d’être amnistié. Il est même rayé de la liste des insoumis au printemps 1914 car il souffre de lésions cardiaques et de dyspnée (essoufflement).  il est petit et corpulent, plutôt chauve, aux yeux marron avec des cheveux noirs. Le consulat de San Francisco maintiendra la décision de ne pas le rappeler sous les drapeaux en 1915 alors que la guerre bat son plein en Europe. Tout cela n’empêchera pas Paul de se rendre à la conscription de son pays d’adoption en 1917 alors qu’il ne deviendra citoyen américain que bien plus tard, en 1921. Il habite alors au 429 Kearny Street, où il est hôtelier. Il en sera de même en 1942 pour la seconde guerre mondiale (à une autre adresse : Bay Street) mais cela ne prouve pas qu’il aura combattu, ni en 1917 , ni en 1942. En fait, il est fort probable que, du fait de ses soucis cardiaques, il aura été réformé par la France et par les USA.

Le couple Paul et Irène

A peine deux ans après leur mariage, Paul et Irène ont eu la joie d’avoir une fille, Simone. Celle-ci grandira en fille unique dans l’hôtel de ses parents pendant presque 9 ans. Il semblerait que les affaires marchent bien à cette époque. Paul peut se permettre d’offrir un voyage à sa famille pour retourner en vacances à Decazeville. Ils y resteront un an (ce que l’on apprend dans la nécrologie de Simone). C’est donc à 9 ans que Simone prendra la bateau et découvrira la France. Elle rencontrera au moins son grand-père (je ne sais pas si Madeleine était encore en vie mais il me semble qu’elle l’était en 1918). Paul, Irène et Simone sont-ils partis avant ou après la mort de Maria (la soeur d’Irène) décédé en février 1920 ? Cela a-t-il même peut-être été un déclencheur pour retourner au pays? Je pense que la famille est partie pour une année scolaire à l’été 1920.

Paul et sa famille rentreront au mois de juillet 1921, quelques mois avant que sa femme accouche des jumeaux René et Raymond en octobre. Le voyage a dû être fatigant pour Irène. Malheureusement, pendant l’hiver, les jumeaux tombent malades tous les deux. Ils ont la grippe. Ils décèdent en février, à l’âge de 4 mois. D’abord Raymond, puis René le lendemain. C’est un déchirement pour Paul, Irène et Simone. Simone en restera marquée toute sa vie. Ses descendants parleront de ce déchirement dans sa nécrologie: «  […] When the family returned they moved to the Ritz Hotel and she became a big sister to twin brothers. Sadly the boys passed at four months of age. […] »

Descendance

Simone se marie en 1937 avec René ROUQUETTE, un français né en Californie. Ensemble, ils ont une fille qu’ils prénomment Lorraine (comme la paquebot qui avait amené Irène et Maria aux Etats-Unis. S’agit-il d’une coïncidence ?). Celle-ci est mariée et a deux fils et une fille qui ont entre 38 et 47 ans aujourd’hui. Simone vivra 103 ans !

Paul, qui a été hôtelier toute sa vie, décède d’un problème cardiaque en 1970 et est inhumé sous le nom de “Benjamin Paul” au Holy Cross Cemetery comme ses frères et cousins. Il avait 84 ans. Irene ne lui survivra que 3 ans.

Sources:

  • AD12 – registre des naissances de Flagnac
  • AD12 – recensement de 1891, 1896, 1901 et 1906 à Flagnac (Bans)
  • AD12 – registre matricule de 1906 (attention : indexé sous le nom de ALLIQUIE)
  • Census 1910, 1920, 1930 et 1940 (recensement fédéral en Californie)
  • Conscription WW1 et WW2
  • Ellis Island – liste des passagers – 26/5/1907 pour Irène et 2/7/1921 pour toute la famille
  • Naturalisation : California, San Francisco County Records, 1824-1997, FamilySearch 
  • Record of funeral pour Paul et Irène
  • Findagrave.com pour Simone: https://fr.findagrave.com/memorial/149940720/simone-rouquette

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :