Bilan 2018

L’année 2018 s’est déclinée en trois grands projets:
– des recherches et donc des articles détaillés sur certains ancêtres choisis
– l’ajout de nombreux lointains ancêtres directs sur différentes branches
– les recherches par l’ADN
et quelques recherches annexes (archives notariales, archives judiciaires, archives universitaires et archives de la Réunion).

Au premier semestre, à la suite des articles sur Noël François FERLUS et Louis BROS en 2017, j’ai publié 6 portraits d’ancêtres:
– Louis CABRIT (1853-xx)
– Marie VIDAL (1860-1948)
– Amédée DOMERGUE (1849-1921)
– Pierre COLOMBIER (1848-1916)
– Marie MAHNES (1817-1884)
– Joseph CAMMAN (1819-1891)

Par la suite, j’ai pu, grâce au travail de nombreux généalogistes aveyronnais, rajouter un bon nombres d’ancêtres directs à mon arbre. Je remonte maintenant complètement 7 générations, souvent 8 et parfois 10 générations (soit jusqu’au XVIe siècle). Il se pourrait même que j’ai des ancêtres nobles (seigneur de Vallongues) mais je n’en ai pas encore la preuve par les archives.

Au dernier trimestre 2018, j’ai analysé les résultats ADN de mon père et j’ai retrouvé plusieurs cousins: Claudine, Isabelle et Anne, cousines DOMERGUE au 6ème, 7ème et 8ème degré. Catherine du côté CABRIT à la 10ème génération. Jonathan et Bernard du côté BROS au 7ème et 9ème degré. Et enfin, Mireille, une lointaine cousine côté CABRIT au 13ème degré! Notre ancêtre commun vivait en 1550! J’étudie actuellement notre connexion avec Jim, un Québecois. Notre ancêtre commun devait vivre au XVIIème.

En avant pour 2019!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :