Auguste DOMERGUE

J’avais réussi à reconstituer la vie de tous les frères et soeurs de Gabrielle DOMERGUE sauf celle de son frère Auguste. Un temps, j’avais pensé que, lui aussi, était parti aux USA mais il n’en est rien.
Les Archives de l’Aveyron propose depuis quelques semaines les Registres Matricules en ligne.C’est là que je retrouve cet arrière-grand-oncle. Auguste est mort noyé pendant son service militaire! Je pense qu’il était à Castres mais je cherche encore.
Voilà donc pourquoi cet homme n’apparait plus sur aucun document ..

Une semaine aux Archives Départementales de l’Aveyron (AD12)

Après une semaine passée aux AD12 à Rodez avec ma maman, j’ai une grande quantité de nouveaux documents. Voici les informations les plus importantes. J’ai photographié beaucoup de documents. N’hésitez pas à me demander des copies.

Recensements:
Alexis et Marie-Thérèse vivaient à Cransac au moins jusqu’en 1881 puis ils partent s’installer à Lanuéjouls où Alexis devient boulanger (après avoir été mineur). Ils y vivent avec Célestin, Augusta et Julien. Pour ses 15 ans, Augusta est domicilée à Lanuéjouls chez ses parents, ensuite elle n’apparait plus dans aucun registre. Pour ses 14 ans, Julien habite chez son grand frère Célestin, qui héberge aussi ses parents. A partir de 1926, Célestin héberge des ouvriers boulangers et des servantes. Simone, mariée à Paul ARDOUREL reprend la boulagerie. Sa mère Gabrielle y vivra jusqu’à sa mort. Ensuite, Paul hébergera ses parents jusqu’à leur décès.

A Planpuech, c’est Jean LHORTE et Marie CALVET qui dirige la ferme où ils vivent avec leurs deux filles Marie et Nancy (Léoncie). Chaque fille se marie (Marie avec Amédée DOMERGUE) mais reste vivre à la ferme avec leurs premiers enfants. Ils y avaient aussi plusieurs domestiques qui vivaient sur place. Nancy et sa famille déménagent. C’est le couple Marie/Amédée qui dirige la ferme avec leurs enfants quand ils sont en âge de travailler et ce jusqu’à 19 ou 20 ans et même à 33 ans pour Jean-Marie. En 1901, alors qu’Elina est déjà partie aux USA, les grands-parents DOMERGUE s’occupent de Fernande FAGEGALTIER, leur petite-fille.

A Villefranche, c’est Joseph CADRES et sa femme Victorine ROUZIERS qui sont propriétaires de l’auberge du centre ville (rue du jeu de Paume puis rue de la pépinière mais c’est la même maison) depuis 1880. Leur fille unique Marie y vit avec ses parents puis avec son mari Louis BROS originaire de Morlhon. Leur fils unique Marius y nait. Il y vivra toute sa vie, d’abord avec ses parents, ensuite avec sa femme et son fils André. Quand Marius était enfant, vivaient deux domestiques à l’auberge.

Certificats d’études:
Il semblerait qu’aucun de mes arrières-grands-parents n’aient eu le certificat d’études. Nous avons cherché dans tous les relevés des années de leur 11, 12 et 13 ans mais rien!!
Seule Gabrielle DOMERGUE a été inscrite à une session mais elle ne s’est pas présentée!

Actes notariés:
Nous avons retrouvé le contrat de mariage d’Alexis et Marie-Thérèse et celui de Célestin et Gabrielle. C’est par ce dernier que nous avons appris qu’Alexis avait légué la boulangerie à son fils le jour de son mariage. En fait, après avoir travaillé comme boulanger (employé), Alexis est devenu propriétaire de la maison entière et de la boulangerie en 1902 pour 5000 Fr. Il remboursa cette somme pendant des années et pu ainsi la transmettre à Célestin en 1910.

Ecole de Lanuéjouls:
Nous avons retrouvé toute l’histoire de la construction de l’école de Lanuéjouls en 1905. C’est à cette école qu’iront Denise et Simone car leurs parents ne voulaient pas qu’elles aillent à l’école du couvent.

André, pupille de la nation:
J’ai eu accès au dossier « pupille de la nation » de mon grand-père André. On y trouve les demandes de Mémé Anna pour la formation professionnelle et les débuts de la vie active de son fils. La plupart du temps, tout est refusé mais les documents sont très intéressants.

Registres militaires:
Nous avons retrouvé les Registres Matricules des principaux hommes de la famille. J’en parlerai dans un autre article.

Denise, institutrice:
Il est encore un peu trop tôt pour découvrir la vie d’institutrice de Denise. Mais nous avons pu trouver quelques listes de l’école Normale où son nom apparait. Elle est titularisée en 1936 et nommée à Villevayre (La Salvetat des Carts).

Maire et conseillers municipaux:
Sachant que le père de Maria ACQUIE était maire de sa commune d’origine, nous nous sommes penchées sur les résultats d’élections à Castanet. De 1876 à 1896, Joseph ACQUIE est élu maire de Castanet avec une écrasante majorité, parfois à l’unanimité. A partir de 1900, c’est son fils Emile qui entre en politique et devient conseiller municipal.
A Lanuéjouls, Célestin est conseiller municipal en 1925 sous le mandat de Henri Malet (1922 à 1932).

Les registres matricules

Je découvre dans les registres matricules mis en ligne que mes arrières-grands-pères n’ont pas vraiment fait la guerre.

  • Urbain Germain BERNARD a été affecté au service auxiliare pour cause d’obésité!
  • François FERLUS a été dispensé car il est fils unique de veuve.
  • Pour Louis Marius BROS, le conseil de révision note « faiblesse » et « développement musculaire insuffisant ». Il a été renvoyé de mois en mois dans ses foyers entre 1914 et 1916 pour maladie puis réformé définitivement pour « bronchite chronique ».
  • Célestin DELCAUSSE était boulanger dans l’armée.

Remontée dans le temps

Ce mois-ci, je me concentre sur les ancêtres directs mais éloignés dans le temps.
Grâce au site du cercle généalogique du Rouergue Généalogie Rouergue j’ai pu remonté de mariage en mariage:

  • jusqu’en 1685 du côté DELCAUSSE, 
  • 1726 du côté DOMERGUE, 
  • 1715 du côté CABRIT,
  • mais seulement jusqu’à la révolution française du côté BROS.

Les DELCAUSSE viennent de Sanvensa. Les recherches y sont fastidieuses car il y a beaucoup de branches avec ce même nom. Je compte faire des recherches dans les recensements pour y voir plus clair, au moins pour les derniers 150 ans.

Les DOMERGUE viennent de La Rouméguière, une ferme de Flagnac (aujourd’hui sur la commune de Décazeville). Amédée qui n’est pas l’ainé, partira s’installer à Planpuech en se mariant.

Les CABRIT sont de Vabre-Tizac mais l’achat de la ferme de Cougoussac est plutôt récent (début du XXe siècle).

Les BROS sont originaires de Morlhon. La propriété à Villefranche est elle aussi plutôt récente (fin du XIXe siècle).

Les cousins d’Amérique

Grâce au site libertyellisfoundation.org, j’ai pu retrouver l’arrivée d’Edouard « Edward A. DOMERGUE » aux USA. Sur sa demande d’entrée au Etats-Unis, il disait vouloir rejoindre sa soeur Elina à San Francisco. Ce sont donc un frère ET une soeur de Gabrielle qui ont émigré aux USA.

Ensuite, grâce au site familysearch.com, j’ai pu retrouver le mariage d’Edouard avec Marie Louise, originaire de Décazeville (mais ils se sont rencontrés là-bas). Ils n’ont pas eu d’enfant mais les parents de Marie Louise avaient un pressing. Edouard n’avait jamais pu rentrer en France car il était considéré comme déserteur. Parti en 1913, il ne s’est pas présenté pour partir à la guerre en 14.

Elina, elle, était partie avec son mari Romain et (plus tard) sa fille Fernande. Fernande aura deux filles, dont une aura un fils, Phil. Celui-ci, né en 1947 est encore en vie. Il s’est marié avec Suzanne et ils ont eu un fils, Kevin.
J’ai tout simplement trouvé l’adresse postale de Kevin dans l’annuaire américain et je lui ai envoyé une lettre avec un arbre pour lui expliquer qui je suis.

A ma grande joie, j’ai reçu un message de sa femme, Brittany, qui m’a envoyé des photos et toutes les dates de sa famille. Depuis, nous sommes en lien par Facebook et par courriel. Voici donc nos cousins américains:

La fratrie de Gabrielle DOMERGUE

C’est aujourd’hui du côté de Gabrielle DOMERGUE que je poursuis mes recherches. J’espère trouver des renseignements sur les cousins partis au USA au début du XXe siècle. J’ai entendu parlé des « américains » pour la première fois quand j’étais adolescente. A l’époque, quelques lettres aux consulats et à l’ambassade n’avaient rien amené. Avec le développement d’internet aujourd’hui, j’espère pouvoir aboutir dans mes recherches de ces expatriés.

Amédée DOMERGUE et Marie LHORTE vivaient à Planpuech (Valzergues) et ont eu huit enfants:

  • Elina, épouse Romain FAGEGALTIER d’Auzits (Ruhle)
  • Jean-Marie, épouse Zoé (sans descendance), vigneron à Lézignan-Corbières
  • Félicie, morte à un an
  • Auguste: voir l’article ici
  • Gabrielle, épouse Célestin DELCAUSSE (mon arrière-grand-mère)
  • Raoul, épouse Alphonsine et qui restera à Planpuech
  • Edouard: voir l’article ici
  • Berthe, morte à un an
Voilà une photo qui montre Amédée, Marie, Gabrielle, Edouard et Auguste:

La descendance de Joseph DELCAUSSE

Joseph se maria en 1868 avec Julie Marguerite LUCIEN à Vaureilles (Berredon). Le couple eu également 11 enfants. J’ai malheureusement trouvé moins de renseignements sur la vie de leurs enfants.

  • Marie Nathalie, née en 1869, a épousé un ROUX (voir l’article ici et ici)
  • Marie Albine, née en 1872, épouse Joseph ERASME
  • Marie Julie, née en 1974 (ensuite sous le nom de Maria puis Louise) puis ??
  • Clémentine Julie, née en 1976 et morte en 1878
  • Marie Louise, née en 1878, épouse Henri FABRE
  • Julien Joseph, né en 1881 et mort en 1882
  • Rosalie, née en 1882, épouse Firmin LORTAL (il y a des descendants)
  • Henri Joseph, né en 1885 et mort en 1886
  • Henri Joseph, né en 1887 et mort en 1962, épouse Léa COUFFIGNAC
  • Louis Joseph, né en 1890 et mort en 1961, épouse Alice AYRIGNAC
  • Marcelle, née en 1896 et morte avant 1911



La descendance d’Alexis DELCAUSSE

Alexis se maria à Espeillac (Roussennac) le 11/08/1874 avec Marie-Thérèse CAVAGNAC.
Le couple eu 11 enfants:

  • Philippe Amans, né en 1875 et mort en 1877
  • Auguste Cyprien, né en 1877 et mort en 1878
  • Marie Justine, née en 1879 et morte en 1884
  • Louis Célestin, né en 1881 et mort en 1956 (mon arrière-grand-père)
  • Nathalie Sophie, née en 1883 et morte en 1886
  • Félix Thomas, né en 1884 et mort en 1885
  • Germain Louis, né en 1885, décédé à l’hospice de Rodez (Voir l’article ici)
  • Marie Louise, née en 1887 et morte en 1888
  • (une autre) Marie Louise, née en 1889 et morte en 1990
  • Césarine Marie dite Augusta, née en 1891 (disparue ensuite sans laisser de traces)
  • Julien, né en 1894 et mort en 1928.
Seuls Célestin et Julien atteignirent l’âge adulte et eurent une descendance. Je suis encore à la recherche d’un acte de décès pour Augusta.

Les deux branches DELCAUSSE

Après une rencontre avec Françoise chez Claude la semaine dernière, j’ai découvert l’origine exacte de nos liens familiaux avec les « DELCAUSSE de Cransac ».
Le grand-père de Françoise (Louis) et mon arrière-grand-père (Célestin) étaient cousins germains. Le père de Louis, Joseph DELCAUSSE et le père de Célestin, Alexis DELCAUSSE, étaient frères. Ces deux frères sont nés tous les deux à Sanvensa mais se retrouvent mineur à Cransac à l’âge adulte.