Edouard DOMERGUE – Emigration vers San Francisco

Edouard (Abel) DOMERGUE est un des petits frères d’Elina et donc un oncle de ma grand-mère. Né en 1892, il embarque en 1913 sur « La Lorraine » au Havre afin de rejoindre sa sœur à San Francisco.

En août 1914, quand la première guerre mondiale éclate, il est déclaré « déserteur » puisqu’il ne se présente pas à son régiment. Mais en 1917, il s’engage dans l’armée américaine. Pour cela, il demande et obtient sa naturalisation le 28 mai 1918. Il embarque pour la France le 6 juillet 1918 pour combattre avec l’armée américaine sur le sol français. Etant encore considéré comme déserteur par la France, il ne pourra pas rendre visite à ses parents.

En 1922, il épouse Marie Louise MARQUET, une cousine au quatrième degré (également une descendante DOMERGUE/LESCURE), qui vit depuis 1906 avec ses parents à Ukiah, Mendocino.

Edouard et Marie Louise déménagent très fréquemment. Edouard change souvent de métier. Il participe même à la construction du Golden Bridge. Le couple n’a pas d’enfant mais beaucoup d’amis dans la communauté française de San Francisco. Edouard envoie des photos de ses sorties du dimanche à sa mère.

Pendant la seconde guerre mondiale, Edouard travaille, comme nombre d’émigrants français, dans une blanchisserie. Il récupère les vêtements non réclamés par les clients et les envoie à sa famille dans l’Aveyron. Il ajoute à ces paquets des bas en nylon, qui étaient encore extrêmement rares en France à cette époque!

A la fin de sa vie, Edouard est propriétaire de son petit commerce. Il meurt d’un problème cardiaque en 1963 à l’âge de 71 ans sans être jamais revenu dans l’Aveyron. Sa femme Marie Louise vivra jusqu’en 1992 (92 ans). Ils reposent tous les deux au Holy Cross Cemetery à Colma, San Mateo.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :