La famille FERLUS fait un gros emprunt en 1909

Je viens de recevoir un document notarié qui décrit un gros emprunt de la famille FERLUS le 15 mars 1909.

François FERLUS et Noëlie CASTEL son épouse, François FERLUS (neveu du premier) et Jeanne COLOMBIER son épouse, Marie VIDAL veuve Etienne FERLUS (mère du second) empruntent 13.000 Francs à monsieur COMBAS (au taux de 5%) et pour cela hypothèquent plusieurs propriétés:

  • une maison au 9 rue du chapeau Rouge
  • une maison au 10 rue des soeurs grises
  • une maison au 19 rue Paul Riquet
  • une maison au 7 rue des soeurs grises
  • une vigne 37 ares 10 centiares à Béziers
  • une maison au 1 rue des tisserands et 5 rue des soeurs grises (usufruit Marie VIDAL, propriétaire François FERLUS épouse COLOMBIER)
  • et une maison au 19 rue Ermengaud (Marie VIDAL)
  • Le salaire moyen est de 3 à 5 francs par jour. François FERLUS (COLOMBIER) a, par exemple, acheté un « sol à bâtir de 63 m2 » à Valras-le-Plage un an auparavant pour 378 Francs.

François (représentant de commerce) et Noëlie n’ont pas d’enfant, François (employé de commerce) et Jeanne ont pour l’instant la petite Anne. Marie VIDAL (marchande de salaisons), veuve, vit avec son fils.

Pourquoi un tel emprunt, tous ensembles, à cette date?

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :