Né au mois de février il y a 169 ans: Amédée DOMERGUE (1849-1921)

Amédée DOMERGUE est le père de mon arrière-grand-mère paternelle Gabrielle (épouse Célestin DELCAUSSE). Il est né au milieu du XIXe siècle et à vécu à La Romiguière, sur les hauteurs de Decazeville, puis après son mariage, à Planpuech (Valzergues). Il était cultivateur. Il est décédé au début des années 20. Pour une meilleure compréhension du texte qui suit, voir l’arbre à la fin de l’article.

Ascendance et parentèle:

Amédée est le fils de Pierre Jean DOMERGUE, propriétaire cultivateur, né le 29 mars 1812 à « La Romiguière » ou « Rouméguière » (à cette date encore sur la commune de Flagnac). La famille DOMERGUE vit à cet endroit depuis des générations. Je remonte à un Jean DOMERGUE, né en 1684, qui vivait déjà à Flagnac.

 
 

Jean est marié à Marie MAGNES, née le 15 mars 1817 à Cassaniouze dans le Cantal. Il y a 25 km entre les deux villages. Comment les parents d’Amédée se sont-ils rencontrés? Y avait-il une foire à Conques, par exemple, à laquelle il se seraient rendu tous les deux?

 
 
 

Jean et Marie s’unissent le 2 février 1847. Toute la famille DOMERGUE a fait le déplacement à Cassaniouze (les parents et les frères Auguste et Marcellin). Le couple s’installe à la Romiguière. Ils n’y vivent pas seuls. Les parents de Jean et ses grands-parents paternels sont également à la ferme ainsi que ses trois frères: Jean Antoine (1813-1845) et sa femme Jeanne Rose DESTRUELS (1824-xx), Augustin Auguste (1818-xx) et Jean Marcellin (vers 1825-xx). Plusieurs générations de DOMERGUE se côtoient donc à La Romiguière.

 
La Romiguière
 

Un premier fils, Jean Marie Auguste Alphonse, nait 9 mois après le mariage de ses parents. Il vivra plus tard à Agnac avec sa femme Marie Bélarie DELSOL. Il hébergera ses parents à la fin de leur vie. Je ne sais pas qui reste à La Romiguière et reprend la ferme.

Naissance et enfance d’Amédée:

Lorsque Amédée nait le 9 février 1849, il a donc un grand frère de 15 mois. Après lui naitront Emile François Augustin le 13 mai 1850 (Amédée a tout juste 15 mois lui aussi) et Marie Mélanie le 26 février 1853 (Amédée a 4 ans).

Lorsque son père le déclare à la mairie, il donne à Amédée les prénoms suivants: Jacques François Léon Amédée. On remarquera que pour le choix des prénoms la famille reste d’une part très traditionelle mais se permet d’autre part d’être innovante: Jean comme le GPP, Marie comme la GMM, Auguste comme l’oncle, Jacques comme le GPM mais d’où viennent Alphonse, Amédée, François, Léon, Emile et Mélanie? Peut-être des parrains et marraines? Au milieu du XXe siècle apparaissent beaucoup de nouveaux prénoms. Les parents DOMERGUE suivent-il la tendance générale?

Qui Amédée a-t-il connu dans son enfance et sa jeunesse? Ses grands-parents ont vécus longtemps. Pour son GPP, je ne trouve pas d’acte de décès mais sa GMP Anne Rose GUILLEBASTRE née vers 1788, décède le 15 mai 1869 à La Romiguière à 81 ans!

Dans le Cantal, son GPM Jacques MAGNES (agriculteur, propriétaire) né le 22 janvier 1783, décède le 15 novembre 1855 Cassaniouze à 72 ans, sa GMM Marie Jeanne MOLINIE née le 22 novembre 1776, décède le 19 juillet 1856 Cassaniouze à 79 ans. Amédée grandit aussi avec ses oncles paternels et leurs familles.

Jeune adulte :

A 20 ans, Amédée doit faire son service militaire. Il a bien été appelé au service mais a été remplacé. Pourquoi?

Il n’y a pas de changements notoires dans sa vie de jeune adulte mais ses parents et son frère ainé Jean Marie Auguste Alphonse habitent Agnac en 1884/1885. Pourquoi?

Novembre 2020: En fait, la famille n’habite pas Agnac qui est le hameau voisin. La ferme familiale de la Romiguière se situe au bord d’une route à mi-chemin entre Decazeville et Agnac. Suivant la période, la ferme est rattachée à l’un ou à l’autre. Sur certains actes, on retrouve donc « La Romiguière » , sur d’autres « Agnac » mais il s’agit toujours de la même habitation.

Sa mère meurt le 15 août 1884 (67 ans) et son père, dix ans plus tard, le 10 mai 1894 (82 ans).

Sa femme: Marie Victorine LHORTE

Marie nait en 1854 (elle a donc 6 ans de moins qu’Amédée). Ses parents sont Jean LHORTE et Rose CALVET. La famille LHORTE vit à Planpuech (Valzergues). Rose jusqu’en 1898 et Jean jusqu’en 1900. Sa sœur Nancie, de 4 ans sa cadette, vit aussi à Planpuech (avec son mari et ses deux enfants) au moins jusqu’en 1886. Plusieurs domestiques vivaient et travaillaient également à la ferme. La ferme de Planpuech appartient aux LHORTE. Marie et Nancie n’ont pas de frères, c’est donc Marie qui héritera de la ferme.

 
Planpuech (Valzergues)
 

Mariage et vie commune:

Amédée et Marie s’unissent le 29 janvier 1875. Amédée a 26 ans, Marie 21. La même année, en novembre, nait leur premier enfant: une fille, Elina.
Naissent ensuite Jean-Marie (Amédée) en 1877, Félicie Marie Léoncie en 1878 qui décède à 11 mois, Marius en 1881.
En 1882 et 1884, c’est Nancie, sa belle-soeur qui accouche d’abord d’un garçon puis d’une fille.
Il faut attendre 1888, donc 7 ans, pour voir naitre Gabrielle, puis Raoul en 1890, Edouard en 1892 et Rachel Berthe en 1894 qui décède à l’âge d’un mois.
En grandissant, les enfants aident à la ferme. Jean-Marie y restera même assez longtemps car à 33 ans, il est encore recensé comme « ouvrier agricole chez Domergue » à Planpuech. Par la suite, il épousera Zoé et s’installera comme vigneron à Lézignan-Corbières.
En 1895, un an après la naissance et la mort de sa dernière petite soeur, Elina se marie avec Romain FAGEGALTIER. Ils auront une petite Fernande qui vivra quelques temps chez ses grands-parents car Elina et Romain partent s’installer aux Etats-Unis. Fernande les rejoindra vers 6-7 ans.
En 1905, un drame ébranle la famille. Marius qui allait bientôt finir son service militaire, s’y noie.

En 1910, Gabrielle se marie avec Célestin DELCAUSSE. Elle s’installe avec lui à la boulangerie de Lanuéjouls, qu’il vient d’hériter de son père Alexis.
Edouard décide de suivre sa soeur Elina à San Francisco. Il y épousera une française de Decazeville, Marie-Louise Marquet. Le couple n’aura pas d’enfants. Edouard écrit beaucoup à sa famille et envoie des photos mais il ne reviendra jamais en France car il est considéré comme déserteur. Pour une description détaillée de la vie d’Edouard et Elina aux USA, voir ici et ici.
Raoul reprend la ferme de Planpuech. Il épouse Alphonsine Zénobie BRUGEL avec qui il aura 3 enfants.

 
 
Amédée et Marie avec leurs plus jeunes enfants: Edouard, Gabrielle et Raoul
 

Amédée s’éteint le 4 janvier 1921 à l’âge de 72 ans. Marie, sa veuve, était encore en vie en 1936.

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :